QUICK VIEW | Rennes

Au mois de mars (oui je fais mes articles des mois plus tard et euh, bah c’est comme ça), j’ai rendu visite à Elisa, une chouette amie de twitter. Elle habite à Rennes et l’occasion de la revoir était aussi pour moi l’occasion de visiter cette ville que je ne connaissais pas du tout. Et j’avoue, c’était d’autant plus agréable puisque j'ai pu avoir une guide qui m’a fait entrer dans sa vi(ll)e le temps d’un week-end. A ce moment-là de l'année, j’avais besoin d’une échappatoire et j’ai été ravie de la trouver ici. J'ai pu fêter l’arrivée du printemps en me promenant dans le parc du Thabor (trop trop joli), découvrir que, ouais, les Bretons ont une descente inhumaine, manger un super burger végétarien au Roadside, câliner des chatons dans un bar à chats, aller voir l’adaptation de La belle et la bête puis chanter les chansons entêtantes en rentrant à la maison, faire un marché vintage, manger une crêpe (je suis un cliché ok) et me balader dans le centre avec toutes les maisons à colombages. Bref, j’en garde un joli souvenir. Ça m’a donnée envie de revenir arpenter Rennes pour mieux découvrir cette ville où il a l’air de faire bon vivre.

Je ne suis pas tellement satisfaite de mes photos (ça me donnera une excuse de plus pour y retourner hein), mais je me suis dit que j’allais tout de même laisser une trace de mon petit tour dans Rennes ici. 

















Femini-books | Sex and the series

Aujourd'hui je vous parle d'un très chouette projet, lancé par Opalyne (dont je vous conseille la chaîne !) : le Femini-books. L'idée est de présenter pendant un mois des livres sur des sujets féministes et/ou des livres d'autrices. Il y a eu deux éditions, une au mois de mars et une au moins de juin, qui se déroule encore actuellement. C'est une initiative vraiment importante qui a été lancée et j'avais suivi le mois de mars avec beaucoup d'intérêt. Quand j'ai vu qu'elle faisait une deuxième édition et qu'il manquait des personnes, j'ai eu envie de me lancer un défi et de proposer une vidéo. Autant dire que c'est un accomplissement personnel parce qu'il s'agissait pour moi d'accepter de montrer mon visage, de faire entendre ma voix, d'une manière toute nouvelle, en sachant que l'oral n'est pas spécialement mon fort. L'expérience a été un peu perturbante par moments et il m'a fallu une bonne dose de coups de pieds aux fesses pour arriver à dépasser mes doutes. Mais finalement, j'en suis très heureuse, c'est un peu comme mon petit (premier ?) bébé à l'oral. J'ai un sentiment d'accomplissement envers moi-même et c'est le plus important. Je vous laisse donc le lien vers la vidéo ainsi que vers les deux playlists du projet, j'espère que cela vous plaira !


Mois de mars. Ici
Mois de juin. Ici

Moi(s) d'été

Cela fait maintenant cinq ans que je filme les petites choses de mon quotidien et les personnes que j'aime, ce qui finit invariablement dans des montages. Cela fait cinq ans que les gens râlent en découvrant qu'ils sont filmés - ou ne comprennent pas : hein mais qu'est-ce que tu fais ? roh Camille essaye de ne pas t'arrêter cinq minutes toutes les trente secondes ! pourquoi tu filmes ça c'est inutile... Cela fait aussi cinq ans que ces petits montages amateurs, qui ne payent pas de mine, arrivent à me remonter le moral à chaque fois que je les visualise, quand bien même certaines personnes dessus ne sont plus dans ma vie aujourd'hui. Cinq ans que les gens que j'aime sont tout heureux dès que j'en lance un ou quand ils en découvrent un nouveau. Parce que ça fait cinq ans que je compile les souvenirs et les souvenirs peuvent être tendres, beaux, agréables à regarder, apaisants, rigolos, régénérateurs de mémoire. Alors voilà, cet été (et qui sait, peut-être après encore), je vous propose de me suivre dans ma petite vie toute banale avec des montages tout aussi simples, mais qui j'espère, vous apporteront un peu d'apaisement sur le moment. Bon visionnage !

→ Psst clique sur les photos pour accéder à la vidéo